Aurore Leguay
Sophrologue / Praticienne en hypnoanalgésie

FAQ

La sophrologie et la psychologie sont très différentes mais très complémentaires

 

  • Le sophrologue
    • Le sophrologue s’occupe de la conscience. Il propose une méthodologie et des techniques propres à l’enseignement de la sophrologie.
    • Il ne questionne pas le client sur son passé, son vécu sauf si le client lui même souhaite en parler.
    • Ainsi, le sophrologue est principalement centré sur la personne qu'il reçoit.
    • Il concentre son travail sur les 3 structures de l’être : la structure corporelle, émotionnelle et mentale.

 

  • Le psychologue
    • Le psychologue s’occupe de l’inconscient. Il cherche à faire émerger des éléments inconscients de par un questionnement précis.
    • Le psychologue se préoccupe avant tout des difficultés et de la souffrance psychique de la personne qui consulte, il est donc dans une démarche de soins thérapeutiques.
    • Le corps est essentiellement vu comme le lieu d'expressions des symptômes et de la souffrance que le psychologue va permettre de relier à l'histoire, au vécu et au passé du patient afin de mieux s'en dégager.
  • Les points communs
    • Le sophrologue comme l’hypno-thérapeute utilise leur voix comme support d’accompagnement.
    • Sophrologie et hypnose utilisent la modification du niveau de conscience (passage de l’état de veille à un niveau d’attention flottante situé entre veille et sommeil).
    • Sophrologie et hypnose utilisent la visualisation.

 

  • Les différences
    • La sophrologie travaille sur la conscience de l’individu quand l'hypnose s'intéresse essentiellement à l'inconscient.
    • La sophrologie travaille sur les 3 structures de l’être : mental, corps et émotions.
    • La sophrologie est un accompagnement plus centré sur la personne et ses ressources que sur le problème.
    • La sophrologie développe l’autonomie grâce à une méthodologie particulière et précise.
    • La sophrologie s’inscrit dans le quotidien.

La sophrologie ne requiert pas de matériel particulier. Une simple chaise suffit. Il peut vous être demandé pour les séances de groupe un tapis de sol.

 

La tenue vestimentaire conseillée pour la pratique de la sophrologie est la suivante : il faut que vous portiez une tenue qui vous est confortable afin que vous soyez en mesure de réaliser des mouvements parfois amples sans être contraint. Vous pouvez retirer une ceinture ou encore vous mettre pieds nus si vous êtes plus à votre aise.

La sophrologie est une pratique de plus en plus reconnue. La Chambre Syndicale de la Sophrologie et la Société française de Sophrologie continuent d’oeuvrer pour la reconnaissance de cette pratique complémentaire et de ses bénéfices.

Certaines mutuelles prennent aujourd’hui en charge une part de votre accompagnement.

Je vous invite à les consulter en cliquant ici.

Il se peut, par ailleurs, qu’en raison de l’évolution permanente des prises en charges, votre mutuelle ne soit pas encore répertoriée. N’hésitez pas donc à vous renseigner directement auprès d’elle.

Dans le cas d’un suivi de traitement, la sophrologie aura pour objet de vous donner les outils complémentaires à votre traitement pour optimiser vos chances de guérison ou pour vous permettre de mieux vivre votre maladie. Mais en aucun cas, elle ne pourra se substituer à un traitement médical.

La dimension primordiale lorsque vous entamez un protocole d’accompagnement en sophrologie est le volontariat. En pratique, ce n’est qu’après deux ou trois séances que vous pourrez juger de votre réceptivité à la méthode.

Réalisation & référencement Simplébo   |   Ce site a été proposé par la Chambre Syndicale de la Sophrologie

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.